#Storytime : le vinaigre de cidre m’a débarrassé de mon acné

#Storytime : le vinaigre de cidre m’a débarrassé de mon acné

En m’aidant à me débarrasser de mon acné, le vinaigre de cidre a changé ma vie, littéralement. Ceci est le récit du pourquoi j’ai quitté ma vie bien rangée pour me dédier à le faire connaître de tous !

Au commencement étaient les problèmes …

Le point de départ : ma décision d’arrêter la pilule il y a 6 ans (belle entrée en matière, je sais). Mes motivations étaient nombreuses.

A partir de là j’ai expérimenté une vie nouvelle, pleine d’aventure jonchée d’acné et de problèmes digestifs.  

Alors pour ma peau rien de trop beau !  J’ai cassé mon PEL pour le dépenser en crèmes, nettoyants et sérums inédits d’internet à la paraphamarcie. J’ai passé des heures sur YouTube à regarder des vidéos de type « comment je me suis débarrassée de mon acné en 4h et demi ». Puis j’ai aussi enchaîné les rendez-vous chez le dermatologue. Mon cas s’améliorait puis à chaque fin de traitement, retour de boomerang … en pire. La prochaine étape était ce fameux « ..cutane ». Mais bon là ça allait un peu loin. Je n’avais pas arrêté un traitement hormonal pour passer à un médicament dont je connaissais les joyeux effets secondaires.

A force d’idées fixes, de recherches, de lectures & d’obstination à ne pas céder au-dit traitement, j’ai trouvé une nouvelle piste de réflexion : 

& si tout ça était lié ? si ce qui se voyait sur ma peau était le reflet du fait que dans mon organisme, c’est l’état d’urgence ? donc mes problèmes de digestion sont ceux qui régiraient mes problèmes de peau ? 

C’était parti ! 

Les notions d’équilibre acido-basique, d’alcalinisation, d’acidité du corps et d’inflammation ont alors pris de l’importance dans ma façon d’aborder mon quotidien.

“Ca devrait t’intéresser ça !”

Un jour presque comme un autre, mon père me donne un livre de grand-mère, en l’occurence de la mienne. Je parcours les yeux dans le vide puis tombe sur une phrase soulignée :

« Boire chaque jour une dose de vinaigre de cidre diluée dans l’eau pour mettre un terme aux troubles digestifs (…) pour voir s’accélérer la disparition d’une acné, passer le vinaigre de cidre dilué dans l’eau sur le visage». 

Pour la première fois de ma vie, je commence à m’intéresser à la façon dont mon grand-père produisait son cidre. Je réquisitionne le vinaigre home-made issu des pommiers familiaux et suis les conseils religieusement, simultanément à l’éviction de produits laitiers de mon alimentation.

Transformation radicale.

Rien ne m’avait encore donné de tels résultats ! Plus un seul problème de ventre & ma peau redevenait progressivement aussi cool que celle que j’avais connu sous pilule. Le vinaigre de cidre me débarrasse de l’acné. 

Très vite, ma famille se lance à son tour : une cuillère à soupe chaque soir avant de dormir. Tous expérimentent des changements dingues. Amélioration du transit, du sommeil, perte de poids … quant à mon père diabétique, ses résultats de glycémie étaient toujours bien meilleurs après avoir consommé la veille une dose de vinaigre de cidre. Ca ne m’étonnait qu’à moitié ayant déjà passé 1000 heures à lire les études scientifiques sur ces sujets.

Diffuser le message

Au-delà de ces changements, je remarque que le vinaigre de cidre fait bavarder les curieux, les convaincus, les sceptiques et les rebutés :

Mais on le prend comment ? Et où on peut en trouver du bon ? 

Je fais le constat qu’il n’y a aucune explication facilement accessible sur la popularité de ses bienfaits ni aucune offre qualitative visible sur le marché. Je m’aperçois en ce sens, que beaucoup de français déjà convaincus par le produit vont jusqu’à l’importer des Etats-Unis ! Enfin, je me rends compte que des milliers de personnes continuent comme moi d’envisager des solutions extrêmes avant d’essayer ce remède.

A cette même époque, j’avais quitté mon emploi pour faire un tour du monde, en solitaire. 

Europe – Mongolie – Indonésie – Nouvelle Zélande. J’étais prête à partir, pour redonner du sens à ma vie, me retrouver tout ça tout ça. 

Première halte, à Chateau d’oex, les montagnes Suisses. Le petit village d’origine de ma famille maternelle. On a vu plus explorateur ok, mais c’était le point de départ de mon premier voyage en solitaire et il me fallait quelques jours d’un endroit qui m’était familier pour me préparer mentalement. J’y fais la rencontre d’une femme extraordinaire, une architecte, qui a tout quitté pour se lancer dans la fabrication de son jus de gingembre. Elle était le point de départ d’un enchaînement de signes qui m’ont fait rebrousser chemin. 

Mon tour du monde arrêté là où il a commencé, je suis partie à la recherche du produit parfait avec l’idée de redorer l’image du vinaigre de cidre et de proposer une qualité de produit inégalée. J’embarque avec moi Devan pour écrire la suite de l’histoire.

Archi’v était né.


Article précédent Article suivant